A moins d’avoir passe nos trois dernieres annees au fin fond de l’Alaska, tu dois deja savoir que l’app Afin de rencontrer de l’univers, c’est Tinder.

Perso, ca m’a jamais interessee, sauf quand j’etais a Montreal pis que je swipais sur le telephone de mes buddies, genre: «Elle, reste cute… Non, trop de make-up… Elle a du potentiel, mais elle est trop jeune… Ben la! C’est sur qu’elle a des fausses boules!»

Tse, si moi, de fille-a-fille, j’suis capable de porter autant de jugement, j’allais franchement pas me mettre moi-meme dans cette situation ou d’un swipe de doigt dans une brochure de chicks, j’allais disparaitre dans la penombre de Tinder.

Mais la, quand j’etais avec Cavalia a Taiwan, je voyais les gars en tournee ben, ben actifs sur Tinder a approcher des locals pis avoir 1 acces privilegie a Notre ville ou on se trouvait. Sauf qu’il n’etait gui?re question que je m’inscrive a ca! j’habite ben trop old school.

Moi j’habite plus de l’ecole : tu suis dans un bar/pub et, armee de liquid courage, tu trouves quelqu’un de ton gout, donc tu commences a lui parler (en personne. ). Si t’as une luck, vous vous revoyez le lendemain, pis le jour d’apres et apres… et ca devient ton fling de voyage.

Pourquoi j’ai teste Tinder en voyage

Avant de partir en Thailande depuis deux annees, Emilie m’a propose un petit social experiment ou moi, l’eternelle celibataire a l’epoque, j’allais tester Tinder en week-end. Ca va faire un bon article, qu’elle m’a evoque!

Au cours d’un apres-midi bien hungover via le bord en piscine a Koh Phi Phi, j’ai fait le grand saut! Allez hop, je sors les plus jolies photos de profil et j’essaye de montrer que je prend jamais juste des selfies. Je m’imagine redac’ pour une seconde et je m’ecris une description que je chope quand aussi witty. Et la, l’instant de swiper arrive! Je suis tel un brin nerveuse…

Droite, gauche, droite, droite, droite, DING DING DING.

Oh my god! C’est votre match… je fais quoi, la? j’suis un peu en panique, donc mes amies de voyage autour de moi me disent : «pas de stress, fais juste rien…» OK, je peux faire ca! Je continue de fouiller sur Tinder a J’ai recherche du prince charmant et la, votre nouvelle DING!

– Hey Safia, what’s up? (Euuuuuh y’a pas tel 1 manuel d’instructions sur De quelle fai§on flirter sur internet. C’est jamais tel si je pouvais l’ignorer, rendue la!)

– Hey salut! T’es ici depuis combien de temps libre?

Et la je t’epargne le est d’une conversation parce que ce seront identiques questions que quand tu rencontres quelqu’un dans une auberge de jeunesse, mais online (tu viens d’ou, t’es ici combien de moment, tu vas ou apres, bla bla bla).

Match! Match! Match! Ca a donne quoi bien votre swiping-la? Voici une etude retroactive via le type de gars que tu rencontres en week-end grace a Tinder (fallait bien qu’elle serve a quelque chose, votre experience la!).

5 types de mec que tu rencontres concernant Tinder

Le chaud lapin

Tu l’auras devine, c’est celui qui pollue Tinder. Sa toute premiere phrase c’est: «Hey girl, wanna hook up?» Heu non! Malgre que, je me dis que son approche doit quand aussi marcher…

Di?s que j’etais a l’universite, j’suis allee a Miami avec la meilleure amie pour le spring break et sur la plage, un jour, y’a un dude qui nous vision. Voici la conversation : «Salut les filles, voulez-vous coucher avec moi?» (Notre version 18+ allant plus dans le sens de «Hey girls, wanna f*?k?»)

Apres qu’on ait arreter de brailler de rire, il s’est poliment releve et a mange s’essayer aupres du futur groupe de meufs qui se faisait bronzer dans la plage.

Ma theorie : s’il a un taux de succes de 1 %, ou aussi de 0,5 %, ca veut dire que, dans https://besthookupwebsites.org/fr/mature-dating-review/ son apres-midi, s’il requi?te a une centaine de filles, bien une va lui dire «oui»! Je l’applaudis, ca te prend en perseverance. Avec Tinder, meme plus besoin d’avoir des balls de faire ca en personne.

Dans mon cas, c’est nullement trop mon trip. Tant qu’a ca, je prefere voir le mec en personne avant (tse, notre cote old school).

Le gars louche

Celui la, il va i?tre un tantinet plus subtil. Cela va avoir l’air vraiment gentil quand tu lui parles sur internet, mais quand t’essayes de changer les plans parce que finalement t’as gui?re trop le desir d’aller approcher votre gars toute seule dans une ville ou tu viens juste de debarquer, il se montre quelque peu trop insistant. Il propose que tu le rejoignes a votre bar un brin recule quand aussi assez tard. Il suggere meme de venir te chercher a ton hotel en taxi ou en tuk-tuk.

Bon, c’est la que ton jugement et que ton gut feeling entre en jeu. Si tu decides d’aller le rencontrer quand meme, voici les precautions a prendre, aussi parano que ca puisse paraitre :

  • Envoie un message a ta meilleure amie avec une description de votre que tu portes, l’endroit exact ou tu vas approcher le mec, le nom ainsi que les screenshots de son profil Tinder.
  • Assure-toi d’effectuer un check-up avec elle une heure prochainement Afin de la rassurer que bien va bien (fais pas comme moi, n’oublie jamais une telle etape cruciale si tu veux eviter une crise de nerfs a ton amie, qui pensait que je m’etais fera kidnapper en plein Shanghai).

Tout votre que je te dis, c’est d’utiliser ta tete. En voyage, tu es encore plus vulnerable qu’a la maison, donc si tu le feel gui?re, ecoute-toi pis passe au suivant, qui, lui, acceptera de venir te rejoindre sur la plage en beaucoup milieu de journee.

Le friend zone

Lui, aussi si y’est cute pis toute, c’est ecrit au ciel que tu vas devenir BFF avec. Y’a zero attraction sexuelle, mais tu t’entends super beaucoup avec, tel si tu le connaissais depuis des annees.